Qui suis-je ?

Je m’appelle Elise BUSSER.

Installée en cabinet depuis 2003, à Vandœuvre-lès-Nancy en Lorraine, je pratique la kinésiologie Adaptogenèse de Francis VIEULES.

Je suis également formée :

  • aux Constellations systémiques familiales et d’organisations de Bert HELLINGER
  • à la Communication NonViolente de Marshall B. ROSENBERG
  • à la grammaire émotionnelle d’Isabelle FILLIOZAT
  • à la pédagogie de Maria MONTESSORI

« Je n’ai jamais raconté ça à personne ! »

Voici la phrase qui me touche le plus lorsqu’elle est prononcée dans mon cabinet.

Des dizaines et des dizaines de personnes m’ont fait cette remarque depuis 2003.

Pour ensuite me demander : « Comment faites-vous ça ? »… 

En fait, je ne fais rien ! Ou plutôt, je ne fais rien qui ne me vienne naturellement : j’accueille et j’offre mon écoute. 

Et bien sûr, j’utilise des techniques, des moyens concrets qui permettent d’obtenir des effets.

Tout a commencé il y a plusieurs dizaines d’années, lorsque mes camarades de pension qui avaient un « coup de cafard », choisissaient de se confier à moi.

Pourquoi ? Je ne m’étais jamais posé la question jusqu’à une situation sur laquelle je vais revenir.

C’était comme ça. Et ça m’allait.

J’étais juste là à écouter et à réconforter… En somme, à contribuer au bien-être de quelqu’un qui demande.

C’est après plusieurs expériences professionnelles variées (dans des milieux aussi divers que la formation pour adultes, un bureau de création, l’Éducation Nationale, l’industrie

de production, une collectivité territoriale et des bibliothèques publiques) que j’en ai pris conscience, concrètement.…

Ce qui m’est apparu comme le dénominateur commun de ces expériences, c’est les relations avec les autres, mes aspirations à la coopération et à la cohésion d’équipe, à contribuer au bien-être de chacun tout en ayant à cœur de mener à bien ensemble les tâches assignées.

Parce que le quotidien était souvent parsemé de petites joies parmi les tensions inévitables, des conflits plus ou moins ouverts, et des déceptions…

Au-delà de la mission qui m’étais confiée au sein de l’organisation et des échanges qui en découlaient, je m’appliquais à devenir meilleure.

Pas pour la performance, bien que la réussite puisse décupler mon énergie, non.

Mais devenir meilleure par la bonté, la chaleur humaine, pour le cœur.

Parce que ça me faisait du bien et que j’espérais que ça puisse également faire du bien autour de moi.

Parallèlement, je vivais depuis l’enfance les conséquences d’un événement marquant concernant ma santé physique et émotionnelle (une maladie virale et potentiellement mortelle pour un enfant, ayant nécessité une hospitalisation, trop longue),

Les blessures originelles se sont réveillées dans ma vie de femme et de mère. J’ai flanché.

J’ai dû faire face, faire avec, faire sans, faire… encore et toujours faire. 

Avec un objectif de plus en plus précis : « passer de la survie à la Vie ».

J’ai trouvé du soutien auprès de personnes généreuses et lumineuses dans ma famille et parmi mes amis. Et j’ai rebondi.

En développant des moyens habiles, comme le yoga, la méditation et beaucoup d’autres encore… J’ai appris.

En écoutant des personnes expérimentées. J’ai compris.

Je me suis ouverte à la spiritualité. Comprenez-moi bien, non pas pour me tenir à une religion ! Mais pour ouvrir mon cœur et mon esprit.

Pour être !

Être en vie et le ressentir.

Me sentir vivante, avec un esprit sain dans un corps sain.

Vivante parmi les êtres vivants et avec eux.

Alors, puisque mon rêve est de vivre dans un monde où chacun pourrait se sentir bien en lui-même, avec les autres et dans son environnement, j’avance selon mes moyens vers sa réalisation.

C’est ma dynamique de Vie ! 

Bien sûr, encore aujourd’hui, j’utilise au quotidien des techniques, des moyens concrets qui permettent d’obtenir des effets, non seulement pour mon usage personnel, mais aussi pour les partager et les transmettre.

Le principe de réalité est un puissant appui pour passer à l’action et j’aime l’action.

L’action ajustée.

Je sais maintenant que si je me permets d’être qui je suis, je peux faire quelque chose pour avoir les effets que j’espère. Dans cet ordre-là !

Je n’avais encore jamais dit tout ceci à personne…

Si vous souhaitez venir à ma rencontre, je vous accueillerai avec joie !

Inscription à la newsletter

Inscription à la newsletter

Recevez toute mon actualité en vous inscrivant à ma newsletter.

Merci pour votre inscription